Intentions d’usage et fonctions de l’image vidéo pour former : Transformer et comprendre une situation industrielle - Institut Agro Dijon Access content directly
Journal Articles Éducation & Didactique Year : 2024

Use of video, learning about work, work place learning, vocational didactics

Intentions d’usage et fonctions de l’image vidéo pour former : Transformer et comprendre une situation industrielle

Abstract

Video images are now ubiquitous as a medium for training and professional development. Most of the images captured and used are in fact in the name of reference frameworks or didactic situations attached to a programme. This article looks at the functions that these video images can play in a vocational training process that does not know its purpose. This is the case in technical universes where new problems arise: the aim is then to use video images to teach a dual dynamic of transforming and understanding. Transforming the work actions put to the test here by the necessary modifications to the process, under the constraint of a similar production process. To gain a deep understanding of the phenomena involved in transformation, so as to be able to reproduce them in action, but also to share them by naming them and explaining them. The order transform/understand is subverted on the one hand by the previous experience of those involved in production and on the other by watching videos that suspend action to give time for reflection. Because they form a trace and offer the possibility of looking back on the action, the use of video images plays a number of structuring roles in a training course, in the heritage of know-how and in the production/transmission processes. These functions result from the articulation of images as data with other ethnographic, documentary or immersive survey data. They are constructed by the complementary status of this articulation, which is in turn i) comprehensive (through the identification and construction of the production problem); ii) transitional from understanding to transforming (through a naming operation that distinguishes the description of a process, its conceptual charge, from its registration and use in the work flow); iii) deliberative of the relevance of this transforming dynamic on the common culture of the trade between the different stakeholders.
Les images vidéo sont aujourd’hui omniprésentes comme supports de la formation ou de la professionnalisation. Une majorité des images captées et exploitées le sont en effet au nom de référentiels, de situations didactiques attachées à un programme. Cet article s’intéresse aux fonctions que ces images vidéo peuvent jouer dans un processus de formation professionnelle qui ne connaît pas son objet. C’est le cas dans des univers techniques où des problèmes inédits surgissent : il s’agit alors d’instruire avec l’aide des images vidéo une double dynamique transformer/comprendre. Transformer les actions du travail mises à l’épreuve ici par de nécessaires modifications du procédé, sous contrainte d’un process de production similaire. Comprendre profondément les phénomènes en jeu dans la transformation pour être en capacité de les reproduire en action, mais également de les partager en les nommant et en les explicitant. L’ordre transformer/comprendre est subverti d’une part, par l’expérience antérieure des acteurs de la production et d’autre part, par un visionnage de vidéos qui suspend l’action pour donner du temps à la réflexion. Parce qu’elles font trace et qu’elles offrent la possibilité de retours sur l’action, le recours aux images vidéo joue plusieurs fonctions structurantes d’un parcours de formation, de patrimonialisation de savoir-faire et de processus productifs/transmissifs. Ces fonctions résultent de l’articulation des images comme données avec d’autres données d’enquêtes ethnographique, documentaire ou immersives. Elles se construisent par le statut complémentaire de cette articulation tour à tour i) compréhensive (par l’identification et la construction du problème productif) ; ii) transitionnelle du comprendre au transformer (par une opération de nommage qui amène à distinguer la description d’un procédé, sa charge conceptuelle, à son inscription et son usage dans le flux du travail) ; iii) délibérative de la pertinence de cette dynamique transformante sur la culture commune de métier entre les différentes parties prenantes.

Dates and versions

hal-04595738 , version 1 (31-05-2024)

Identifiers

Cite

Mariachiara Pacquola, Paul Olry. Intentions d’usage et fonctions de l’image vidéo pour former : Transformer et comprendre une situation industrielle. Éducation & Didactique, 2024, 18 (1), pp.37-52. ⟨10.4000/11nxy⟩. ⟨hal-04595738⟩
19 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More